Services d’Accompagnement Agricole

Constats Majeurs

  • —Faible capacité organisationnelle, technique   et managerial des services de l’ONAHA et absence de cooperative;
  • —Absence d’organisation spécialisée de gestion de l’eau;
  • —Faible accès des producteurs et productrices aux semences, engrais et au credit de champagne;
  • ——Faible capacité des ONG/DA opérants dans le secteur de l’accompagnement foncier;
  • Très faible capacité des femmes en moyens de production et d’investissement;
  • Très faible taux d’alphabétisation des femmes.

Réformes au niveau national

  • ——Appuyer les réformes initiées par l’ONAHA, notamment la mise en place de deux structures séparées concernant les aspects managériales de l’eau (Mise en place des Associations des Usagers de l’Eau « AUE » et les coopératives agricoles), les aspects relatifs à la production végétale, les chaines des valeurs et la commercialisation dans la limite de l’acte unitaire OHADA ;
  • ——Soutenir l’élaboration d’une stratégie nationale de gestion durable des ressources en eau, à travers l’actualisation des connaissances sur les ressources en eau de surface et souterraines, et l’opérationnalisation du plan global de gestion durable des ressources en eau ;
  • ——  Accompagner les réformes au niveau de la CAIMA, à travers la révision du processus de passation des marchés.

Les Activités Spécifiques sur les Périmètres

  • —Améliorer les capacités d’investissements et de bien être à travers:
    • —Le renforcement des capacités des producteurs dans la commercialisation des produits agricoles;
    • —La mise en place de petites unités de transformation;
    • —La mise en place d’équipements domestiques
  • —Renforcer les capacités techniques, organisationnelles et managériales à travers:
    • —La redynamisation des coopératives et mise en place AUE au niveau des périmètres;
    • —La formation technique des organisations socio-professionnelles sur les périmètres;
    • —La vulgarisation et l’application des techniques agricoles innovantes;
    • —La promotion de l’entreprenariat agricole des jeunes et des femmes,
  • —Renforcer le volet développement humain sur les périmètres et autres zones d’intervention à travers:
    • —Le renforcement des capacité en alphabétisation fonctionnelle des organisations des producteurs en général et des femmes et des jeunes en particulier;
    • —Le renforcement des capacités des producteurs sur els périmètres irriguées, ainsi que dans le cadre du PRAPS et du CRA en matière d’hygiène-assainissement pour l’accès à l’eau pour les besoins domestiques et la nutrition

—